L't 80

L't 80☀ [PDF / Epub] ★ L't 80 By Marguerite Duras ✍ – Jobs-in-kingston.co.uk Au d but de l t Serge July m a demand si j envisageais dans les choses possibles d crire pour Lib ration une chroniue r guli re J ai h sit la perspective d une chroniue r guli re m effrayait un peu et Au d but de l t Serge July m a demand si j envisageais dans les choses possibles d crire pour Lib ration une chroniue r guli re J ai h sit la perspective d une chroniue r guli re m effrayait un peu et puis je me suis dit ue je pouvais toujours essayer Nous nous sommes rencontr s Il m a dit ue ce u il souhaitait c tait une chroniue ui ne traiterait pas de l actualit politiue ou autre mais d une sorte d actualit parall le celle ci d v nements ui m auraient int ress e et ui n auraient pas forc ment t retenus par l information d usage Ce u il voulait c tait pendant un an chaue jour peu importait la longueur mais chaue jour J ai dit un an c est impossible mais trois mois oui Il m a dit pouruoi trois mois J ai dit trois mois la dur e de l t Il m a dit d accord trois mois mais alors tous les jours Je n avais rien faire cet t ci et j ai failli flancher et puis non j ai eu peur toujours cette m me paniue de ne pas disposer de mes journ es tout enti res ouvertes sur rien J ai dit non une fois par semaine et l actualit ue je voulais Il a t d accord Les trois mois ont t couverts part les deux semaines de fin juin et d but juillet Aujourd hui ce mercredi septembre je donne les textes de L Et aux Editions de Minuit C est de cela ue je voulais parler ici de cette d cision l de publier ces textes en livre J ai h sit passer ce stade de la publication de ces textes en livre c tait difficile de r sister l attrait de leur perte de ne pas les laisser l o ils taient dit s sur du papier d un jour parpill s dans des num ros de journaux vou s tre jet s Et puis j ai d cid ue non ue de les laisser dans cet tat de textes introuvables aurait accus davantage encore mais alors avec une ostentation douteuse le caract re m me de L Et savoir m a t il sembl celui d un garement dans le r el Je me suis dit ue a suffisait comme a avec mes films en loues dispers s sans contrat perdus ue ce n tait pas la peine de faire carri re de n gligence ce point l Il fallait un jour entier pour entrer dans l actualit des faits c tait le jour le plus dur au point souvent d abandonner Il fallait un deuxi me jour pour oublier me sortir de l obscurit de ces faits de leur promiscuit retrouver l air autour Un troisi me jour pour effacer ce ui avait t crit crire M D.